2ème Dimanche de l’AVENT

samedi 5 décembre 2020


« Préparez le chemin du Seigneur »,


c’est l’appel qui nous est adressé en ce deuxième dimanche de l’Avent.


Autrefois, deux prophètes adressèrent cet appel, de la part du Seigneur, au peuple d’Israël.


D’abord Isaïe qui, au sixième siècle avant Jésus-Christ, annonce une bonne nouvelle aux Juifs exilés à Babylone : la servitude est finie, le retour à Jérusalem est imminent. Le peuple élu ne sera plus astreint aux durs travaux de cantonniers en l’honneur du dieu païen Mardouk que vénéraient les Babyloniens ; maintenant, ils vont préparez le vrai chemin royal sur lequel le Seigneur de l’univers va marcher au milieu du cortège des anciens exilés dont il assure la liberté et le retour à la terre promise.

Ensuite Jean-Baptiste, contemporain et cousin de Jésus ; il est le prophète qui fait la transition entre l’ancienne alliance et la nouvelle alliance, entre le temps de la promesse et celui de sa réalisation. Il annonce une Bonne et grande Nouvelle au peuple d’Israël dans l’attente de celui qui va les libérer de l’occupation romaine et restaurer la royauté perdue de la lignée de David : le Messie est déjà au milieu d’eux. Il reste maintenant à préparer le chemin de son entrée royale au milieu du peuple. Alors, Jean invite chacun à confesser publiquement ses péchés, à renoncer au mal et à marcher résolument sur le chemin bien. Tout Jérusalem et toute la Judée répondent à cet appel à la conversion pour que s’accomplisse la libération tant attendue. C’est le sens du baptême qu’ils reçoivent de Jean, dans les eaux du Jourdain.

Et nous ? À l’approche de Noël, l’appel à préparer le chemin du Seigneur nous est adressé. Ce chantier, nul ne l’ignore, ne réside pas dans les préparatifs d’un repas de famille, ni dans l’achat d’un cadeau à offrir à un proche, encore moins dans l’ornementation

de notre église et de nos lieux de vie avec une crèche et des guirlandes. Ce chantier est celui d’une restauration intérieure, spirituelle pour laisser entrer dans nos cœurs le Souffle divin qui chasse l’air pollué par nos péchés. Ce chantier, c’est Dieu créateur lui-même qui en est le maître, avec le Fils et le Saint-Esprit. Mais Ce Dieu qui respecte infiniment notre liberté, nous demande de nous associer à lui en vue de cette œuvre de restauration intérieure en lui ouvrant simplement nos cœurs pour lui présenter nos péchés, nos faiblesses, nos refus d’aimer et d’espérer, et notre ferme volonté de quitter nos chemins tortueux pour prendre le chemin de l’amour et de la vérité, de la justice et de la paix.

Alors, Jésus-Christ prendra place dans nos cœurs et nous serons des crèches vivantes donnant à s’émerveiller devant la beauté de l’Enfant-Dieu.


Père Olivier Massamba-Loubelo


PDF - 336.4 ko
Feuille paroissiale
La semaine de notre communauté N°9 du 06 décembre 2020

Brèves

Sacrement de réconciliation

dimanche 13 décembre 2020


Pour nous préparer à accueillir l’Emmanuel dans nos vies, une célébration communautaire du sacrement de réconciliation est prévue vendredi 18 décembre à 19h30.
Durant cette journée, les prêtres seront disponibles pour les confessions individuelles.

   
Soutenir par un don